Épisode 115 | L’Éclairage | Doria ou les raisons de la procrastination

Dans cet épisode de L’Eclairage, j’échange avec Doria qui exerce une double activité professionnelle : pharmacienne salariée à temps partiel et praticienne en luxopuncture en libéral.

Doria aimerait développer davantage son activité libérale, qui ne décolle pas.

Doria s’interroge : est-ce que la sécurité de son emploi salarié ne la retient pas de s’investir réellement dans le développement de son activité libérale ?

Au cours de notre échange autour de la question du développement d’une activité, Doria et moi parlons entre autres choses :

  • D’affirmation de soi et de visibilité
  • De procrastination et de motivation
  • De l’intérêt de mettre plus de jeu là où nous mettons beaucoup d’enjeu
  • Ou encore de créativité et de bord de mer

Découvrez pourquoi Doria est ressortie de cet Éclairage pleine de peps et d’énergie !

Si vous souhaitez participer à L’Éclairage, déposez votre demande via le « postuler à l’Eclairage »disponible sur la page Podcast du site.

Avez-vous choisi ? L’Eclairage | Doria ou les raisons de la procrastination(épisode 115)
Avez-vous choisi ? L’Eclairage | Doria ou les raisons de la procrastination(épisode 115)

Si cet épisode vous plaît et que vous voulez faire partie de cette aventure audio, abonnez-vous à la newsletter de Avez-vous choisi ? afin d’être alerté.e dès la publication d’un nouvel épisode et pour recevoir La Graine de la Semaine, par mail, chaque lundi.

N’hésitez pas à déposer un avis sur la plateforme de podcasts de votre choix, ou sur cette page, une constellation de 5 étoiles sur ITunes ou encore à faire connaître Avez-vous choisi ? à celles et ceux qui vous sont chers et que l’idée de tout choisir dans leur vie pourrait réjouir !

Bonne écoute !

-

Les épisodes du podcast sont mis à disposition selon les termes de la Licence suivante :

Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.